Le Connemara

"En Connaught ou en enfer" !  Cette phrase de Cromwell (1649) fut la seule option pour les paysans catholiques irlandais expropriés de s’installer à l’ouest du Shannon.

La région du Connemara fut très peuplée, et arriva à affirmer son identité, sa langue et son mode de vie malgré l’aridité du paysage.

Après des siècles de colonisations britanniques et autant de révoltes irlandaises, les anglais voulurent donner un cadre juridique à l’Irlande.
Dans le Connemara, naquit "l’Irlande secrète", celle des messes clandestines et des "hedge schools" (écoles des haies et des buissons).
L’enseignement du Gaelique se faisait dans le bog (les tourbières)

Cependant, la Grande Famine de 1845 brisa cette société et l’immense émigration qui suivit, acheva de la désorganiser !
Au début du 20ème siècle, les 9 millions d'habitants furent réduit à 4 millions !

Aujourd’hui, ce qui frappe le visiteur, ce sont les lacs, la couleur du bog si changeante, les saignées de tourbe et le tête des moutons aux couleurs de GUINNESS (les BLACK FACES )….

L’enfer s’est transformé en paradis pour les amoureux du Connemara.

Ensuite, petit à petit, les gens se découvrent et, avec humilité et gentillesse, vous font découvrir l’âme et le savoir-vivre du terroir !

Prendre le temps de les entendre, c’est aussi découvrir cette "Irlande Secrète" que CROMWELL a cru enterrer.